Mon dernier post sur ce blog date de 2010. 2010 ! Entre temps, il y a eu les arts décoratifs de Strasbourg, et paradoxalement c’est une fois que je suis rentrée en section communication que j’ai complètement arrêté de vouloir montrer mon travail, d’où cette (longue) pause.

Mais maintenant, je suis libre ! J’ai tellement de choses à montrer ici après cinq ans d’évolution ! Je vais devoir tout changer, il va falloir que je fasse de nouvelles rubriques un peu partout, pour parler des fanzines auxquels j’ai contribué, des ateliers que j’ai donnés, des projets sur lesquels je travaille en ce moment… En tout cas, ce blog va être sérieusement mis à jour dans les semaines qui viennent : vous voilà prévenus !

Ayant déchaîné les passions à la suite de mon post précédent, en raison de mon schéma erroné de lancer de boule de pétanque, il m’a semblé qu’il n’était sans doute pas inutile de procéder à une correction rapidement !

Donc !

(Mon schéma reste assez maladroit, mais au moins l’honneur est sauf)

Par ailleurs, j’ai la joie de vous annoncer que le blog en est à son 100ème post ! Oui, bon, depuis le temps qu’il existe, ce n’est peut-être pas nécessaire de s’en vanter, mais toujours est il que… Voilà !

Vacances – Bretagne

Après être rentrée de Leipzig et avoir passé quelques jours sur Paris, je suis repartie pour la Bretagne, chez le père de Florian.

J’y ai mangé environs quinze fruits par jour, j’ai contribué à la victoire au cours d’une partie de pétanque, je n’ai pas nagé mais j’ai vu la mer, j’ai fait (un peu) du vélo, j’ai vu Rennes et un festival médiéval dans une petite ville des environs, j’ai (mal) joué à Crash team racing et Crash bandicoot, et j’ai même fini un bouquin.


Quelque part, je pense que nous offrions un spectacle affligeant de mièvrerie. Mais ce n’est pas grave !

Etant donné que j’ai eu des vacances très bien remplies, je me permets de diviser le compte rendu de mes voyages en plusieurs notes !

On va commence par le super stage de BD que j’ai fait à Leipzig, en Allemagne !

Là bas, j’ai pris tout un tas de photos (vous en trouverez quelques unes ici et ), appris quelques mots d’Allemand, engouffré ma fortune dans toutes sortes de vieilleries et fort bien mangé (mais peut-être un peu trop ; les portions allemandes étant un peu supérieures aux réels besoins énergétiques de jeunes gens qui restent tous les jours à dessiner le cul sur une chaise).

Mais j’ai aussi eu la chance d’apprendre beaucoup de choses, de faire plein d’exercices marrants autour de la BD et de la narration et pour finir j’ai collaboré au troisième exemplaire du fanzine bilingue « Schick » (que vous pouvez télécharger et lire en cliquant sur ce lien). Cette année, les participants étaient d’humeur particulièrement underground, et mon propre travail me parait un peu gnangnan en comparaison ! Mais je suis très heureuse d’être venue à bout d’une histoire en quatre pages à laquelle j’ai pu réfléchir pendant plusieurs jours, en recevant de nombreux conseils de la part des autres participants ainsi que de Mawil et Yassine, les intervenants.

Tout ça pour dire que ce voyage aura été indubitablement enrichissant pour moi ! Si ça peut se faire, j’y retournerais volontiers l’année prochaine…

Je profite de ce post pour vous recommander vivement quelques blogs :

Spinken & Turmina (en Allemand) ; le blog de Jeff qui a écrit la sixième BD de Schick.
Doppeltim (en Allemand aussi) ; le blog de Tim qui a écrit la huitième BD.
le Bon Blog Blèctre ; un blog auquel collaborent Gregory et Anaïs, qui se sont respectivement occupés de la première et de la seconde BD.
le tout nouveau blog d’Anais Poilpré

(Ci-dessus, les deux Français, qui m’ont beaucoup fait rire)
Voilà voilà !

(Au programme des épisodes à venir : la Bretagne, le Gers et la Norvège !)

Ça vous en bouche un coin, hein ?
Le fait que les ordinateurs portables chauffent beaucoup A une utilité ! C’était sans doute l’une de mes plus importantes découvertes des vacances.

Je suis en pleine préparation d’un article sur le jeu Day of the Tentacles pour le blog de mon papa ; ça m’a donné envie de faire un fanart.

J’ai toujours trouvé que le character design était très vilain sans parvenir à le détester totalement. L’ambiance de ce jeu est vraiment particulière (et ça fait partie de mes préférés).

Si j’ai envie de raconter des histoires, c’est en partie parce que j’apprécie énormément le fait d’élaborer des personnages.

Il y a environs un an je vous avais montré une partie de ceux que j’ai inventés avec ma meilleure amie. Mais parmi ces personnages, très nombreux sont ceux qui n’ont jamais eu l’honneur d’être exploités et qui, maintenant que le temps a passé, ne seront probablement jamais mis en scène dans la moindre histoire. Je vais donc aujourd’hui vous en présenter quelques uns.

etsuko_480

Sur mon premier site internet, qui commence vraiment à dater sévère, je montrais des dessins animés que je faisais sous flash, courts et rudimentaires, parmis lesquels plusieurs épisodes des « Aventures d’Etsuko ». Ce n’était pas trépidant, et aujourd’hui je me verrai mal réutiliser ces petites filles et ces chatons, mais Etsuko a quand même fait partie de mes personnages fétiches pendant un bon moment (vous pouvez voir ici l’épisode le plus récent, je devais avoir quinze ans, je crois).

2301_flatten_480Ces quatre là n’ont même pas de nom ! Je les ai dessinées pour la première fois au collège, en quatrième il me semble, et je me souviens parfaitement qu’avec ces dessins j’avais le sentiment d’avoir atteint « l’apogée de mon art » (notez les exceptionnels fonds réalisés au pif en jouant avec les filtres sous photoshop ; je n’ai jamais compris comment j’avais réalisé le premier). J’avais envie de les intégrer à une histoire de science fiction, mais en définitive je n’ai eu aucune idée précise de ce que je voulais faire, et ça s’est arrêté là.

BHR_480

En troisième, pour un exercice d’art plastique dont le sujet était « monochrome », j’ai inventé Blue Hell Robot™ (robot méga violent tueur de l’espace) et son acolyte Œil Maléfique™. Ils n’ont pas vraiment d’histoire non plus. Je dessine de temps à autres ces deux personnages, ils ne sont pas complètement morts, mais celle qui a vraiment disparu de la circulation c’est Red Dream Warrior™, leur ennemie jurée.

ako_480

Au lycée il y a un projet auquel j’ai pas mal réfléchi. Je n’avais aucune idée précise pour ce qui était de l’intrigue principale, mais quelques uns des personnages me plaisaient assez, notamment deux personnages secondaire, un couple avec une jeune femme sorcière (qui garde des grosses bêtes mortes dans son frigo, des trucs bizarres qui sèchent un peu partout dans son bureau etc) et son copain dentiste pour monstre (un métier d’avenir). Ils sont mignons mais n’ont pas exactement les mêmes exigences sanitaires.

Voilà voilà…

Ami(e)s Strasbourgeoi(se)s, ami(e)s d’internet, ami(e)s Angoumoisin(e)s, ami(e)s tout court et qui que vous soyez, vous êtes cordialement invités à présenter vos propres personnages à l’abandon si le cœur vous en dit ! (de la manière que vous souhaitez, bien entendu)

Depuis qu’un « Grazia » se trouve dans mes toilettes, ainsi que d’autres magazines de modes achetées par ma charmante colocataire précédente, je peux un peu me tenir au courant de ce qui est supposé être joli en terme de vêtements.
Peut-être que je suis snob, je ne sais pas, mais la plupart du temps j’ai l’impression qu’on a essayé de réunir mes pires cauchemars en une seule tenue, et j’ai du mal à comprendre où se trouve l’élégance.

moche2

Hum… En même temps, qui suis-je pour faire part de mon avis sur le plan vestimentaire ? Je suppose que je ne peux pas demander à tous d’aimer les robes, les trucs taille haute, la dentelle, les fleurs, les chaussures plates et les collants.

moche

Bon ! Cela fait maintenant des mois que Lucie m’avait chaleureusement invitée à répondre à cette chaine ; c’est maintenant chose faite !

Je suis attaquée par des zombies ; je suis prise au piège.

zombie1-lil

Pour me défendre, je fais le choix stratégique de leur balancer à la figure tout ce que j’ai sur moi ; ce n’est pas très efficace.zombie2-lil

Un homme mystérieux sort des ténèbres pour venir à ma rescousse.

zombie3-lil

Cet homme n’est autre que le père Noël ! Comme il est super fort en Kung Fu, il « m’aide » à mettre la pâté aux zombies (enfin, pour ma part je ne fais pas grand chose, mais on va dire que je l’encourage). Et bien évidemment, en bande son, un truc super classe « Guns of Brixton » par Nouvelle Vague.

bilan3

« Older entries